Faut-il diaboliser le Black Friday ?

Faut-il diaboliser le Black Friday ?

Aujourd’hui c’est le lancement du Black Friday !

C’est un mouvement qui vient des Etats Unies et qui encourage les marques à casser leurs prix. L’avantage est de permettre aux gens de pouvoir faire des économies sur des achats importants comme un lave-linge par exemple.

L’inconvénient c’est que ça entraîne une surconsommation, nous faisant acheter des choses dont on n’avait pas vraiment besoin.

Et du coup, on fait quoi dans tout ça ?

Je ne pense pas qu’il faille diaboliser le black Friday, mais plutôt réfléchir à ce que l’on veut vraiment. C'est ainsi que l'on transforme le Black Friday en Green Friday !

Voici une idée de Marine, la co-fondatrice de La box Secondwear, pour éviter la surconsommation :

"J’ai dans mon téléphone portable une liste qui s’appelle Wish List et dedans j'écris tout ce que j’aimerais avoir, il peut y avoir de tout, par exemple : un pot de fleurs, un gaufrier, une plante, un sac à dos, etc … et je prends le temps de comparer les produits et les avis clients.

Ça me permet d’affiner ma liste et de préciser les références produits. En revanche, je n’achète jamais sur un coup de tête, je me laisse toujours du temps pour savoir à quel point j’en ai envie.

Et si je décide d’acheter, je compare les prix sur Idealo et sinon j’attends les soldes ou… le black Friday ! Je sais que j’achètes quelque chose dont j’ai vraiment envie et en plus, je l’achète moins cher !"

Alors oui le Black Friday est diabolique car les marques travaillent leur marketing pour entrer dans notre cerveau et nous pousser à l'achat. Mais quand on achète en pleine conscience, pourquoi se priver de faire des économies ?!

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.